Histoire du Royaume Loango

L’histoire du Royaume Loango a trait aux histoires que les familles se racontent de génération en génération en tant que source précieuse d’information. En l’occurrence, la jeune génération de la famille royale interroge les membres de la famille, écoute les récits échangés au cours de réunions de familles et recueille ces histoires. Elle est encouragée à s’intéresser à toutes sortes d’histoires : l’anecdote familiale ou personnelle que tout le monde connaît, des événements qui transforment une vie comme les luttes de résistances coloniales, les conquêtes de territoires, les mariages, les naissances, les décès, etc.

L’intérêt de ce site Internet est d’appliquer l’enquête orale à la recherche historique et généalogique afin de tenter de sauvegarder les témoignages menacés de disparaître. Qui n’a pas regretté l’absence d’un grand-parent lorsqu’il s’agit de mettre un nom sur les visages inconnus de quelques vieilles photographies ?

Souvent les témoignages d’un parent âgé ou d’un voisin nous en apprennent plus sur notre propre famille que la consultation de documents officiels, souvent réalisés par des personnes étrangères aux réalités locales.

Cependant, l’interview est un moyen de combler les lacunes révélées par la disparition d’un ancien ou par la sécheresse des documents d’état civil. De plus, elle permet d’éclairer différemment les événements ou les petits faits de la vie quotidienne de nos aïeux. Mais dans tous les cas, il ne s’agit pas seulement de collecter les récits, mais plutôt de s’efforcer de les croiser et de les analyser afin de tenter de comprendre le passé.

C’est ainsi que nous avons croisés nos informations disponibles sur l’histoire du royaume de Loango à celles de ces ouvrages :

– Les fondements spirituels du pouvoir au royaume de Loango, écrit par Franck Hagenbucher – Sacripanti, Ethnologue de l’ORSTOM, Paris 1973

– L’Abbé Proyat, Histoire de Loango, Kakongo et autres d’Afrique , Paris 1773

– Augouard Prosper 1852-1921, 28 années au Congo lettres de Mgr Augouard Paris 1905.

– Rapport sur le compte rendu de la mission commerciale de Barthelmé, délégué de la chambre au Congo français : extrait du registre des délibérations, séances du 15 mars 1892 / Chambre de commerce de Marseille, présenté par M. Georges Borelli… pour décrire succinctement l’origine de la Dynastie Loango, ses traditions et ses sept provinces.

Nos ancêtres partent un par un en apportant avec eux leur savoir, le patrimoine et la richesse culturelle familiale et royale. Nos jeunes ont besoin de connaître et d’apprendre notre histoire. C’est la base de tout être vivant.

La transmission orale, c’est une chose et c’est la tradition. Mais, elle possède ses limites, surtout dans ce monde moderne où selon un dicton : « les paroles s’envolent et les écrits restent ». La mémoire est volatile et subit d’énormes déformations. Aujourd’hui, on parle des maladies comme l’alzheimer. Nous vivons dans un monde où l’information et son traitement occupe beaucoup de place dans nos vies (Internet, télévision par satellite…) bouleversant ainsi certaines mœurs.

Personnellement, je me souviens encore, pendant mon enfance, quand j’accompagnais ma mère Moe Toukoula Marie au champ, de ce qu’elle me racontait de nos ancêtres et du royaume. Elle me contait aussi toutes ces histoires, les soirs autour d’un petit feu de bois dans notre modeste demeure de Siafoumou. Ceci a été pour moi une initiation à l’histoire de notre famille royale, composée principalement de Nkondi, Nkata, Bouvandji.

Ce constat, m’a servi de motivation complète pour essayer de mettre, comme on le dit : « noir sur blanc » et de vous faire partager ces quelques connaissances qui m’ont été transmises par ma chère mère et que j’ai pu puiser des œuvres des auteurs cités ci-dessus.

Cette recherche passionnante m’a permis de comprendre les fondements, le fonctionnement et le pouvoir de la dynastie (royaume de Loango) que mes ancêtres ont érigé.

Je reste à votre disposition pour enrichir ces rubriques par tout élément relatif à l’histoire de du Royaume Loango.

Moë François FOUTI-LOEMBA
Prince Sacral du Royaume Loango

« 

Proverbe Loango

WUMWA NDUUNGA NZILA KUVUTUKUNA FU MAVAAMBU MA NZILA

« Quand on se trompe de chemin, il faut retourner au carrefour. » (Pour un peuple confronté à une crise identitaire et en perte de repères, il est important de reconsidérer les valeurs ancestrales).

Le fil d’actualités

Makwaanga « tisserins » au petit palais de  Waanda li Bwaali

Makwaanga « tisserins » au petit palais de Waanda li Bwaali

UN SIGNE QUI NE TROMPE PAS Au lendemain de l'installation du Ngaanga Mvuumba Moë Mpaka N'tukuni à Bilala le 12 octobre 2022, il y a eu une migration impromptue des "makwaanga", en français les tisserins ou oiseaux gendarmes, qui jusque-là vivaient dans les arbres du...

Cérémonie d’installation de Sa Majesté Möe Mpaka N’tukuni

Cérémonie d’installation de Sa Majesté Möe Mpaka N’tukuni

Le Conseil des Dignitaires de Bwaali ont installé, le 12 octobre 2022, le Prince sacral François Moë Fouti-Loemba, qui s’est choisi pour nom de règne Moë Mpaka N’tukuni, au Petit Palais de Bilala. Une cérémonie traditionnelle où était conviée en exclusivité sa famille...

Présentation de l’hymne du royaume de Loango

Présentation de l’hymne du royaume de Loango

Mbota sambwaali "sept étoiles" Cet hymne a été conçu et écrit par René Mavoungou Pambou, alias Bowamona Keb’Nitu, mis en musique par le maestro Ballou Canta et le groupe TSHIFUMB’ de Ndji-ndji, la ville océane. Dans cet hymne inédit, il est mis en exergue le...

Moë Mpaka N’tukuni un homme de valeur méprisé à tort !

Moë Mpaka N’tukuni un homme de valeur méprisé à tort !

Pour la gouverne de l'opinion, le Loango ne saurait se résumer à Bwaali et la population de cette localité est loin d'être représentative du Loango. Il sied cependant d'affirmer que Moë Mpaka N’tukuni est serein devant cette puérile agitation et indécente manipulation...

Merci de nous suivre sur les réseaux sociaux

Royaume de Loango

Nous sommes intéressés par vos contributions et votre participation pour son rayonnement.

Joignez-vous à notre Newsletter

 

Suivez-nous

Sur nos réseaux sociaux