L’organisation institutionnelle du Royaume de Loango

Toute l’organisation du royaume repose sur le Roi « Ngangue Mvumba » ou le Mâlongo (s’il réussit aux dures épreuves consécutives aux « pratiques magico-religieuses » qui durent sept ans). Il est le chef de toutes les puissances qui se trouvent sur ses provinces. Il incarne ainsi le pouvoir politique et social du Royaume.

L’organisation institutionnelle du royaume de Loango est globalement la suivante : succession matrilinéaire, choix du nouveau souverain par les Chefs de clan royal « Tchimongo-Lumbu-Tchinkondi », agréé par un Conseil de Nobles (fumu si), autorisation des dieux du royaume (bakisi si), voyage de couronnement qui dure sept ans, canne sculptée (« buta matali »), caractère divin du personnage royal, le chapeau en raphia « ngundu », bracelets, etc.

En effet, au royaume Loango la succession au trône est matrilinéaire. C’est-à-dire qu’en règle générale, les rois ne transmettent pas le trône à leurs propres fils mais plutôt à ses Neveux, fils de leurs sœurs.

L’institution la plus importante après le Mâloango est représentée par les Fumu « princes », membres des deux branches NKondi et Nkata du clan royal issu de la vague conquérante des Buvadji.

La personne du roi est sacrée et entourée d’un rituel complexe. La reine mère et la sœur du roi jouent un rôle important car la succession est matrilinéaire. Le pouvoir absolu du roi est tempéré par un conseil de notables qui sont des chefs locaux détenteurs des terres de leurs ancêtres. Ils assurent la pérennité et la prospérité par leur rôle d’intermédiaire et de conciliateur entre les vivants et les morts.

L’administration n’était pas très différente de celle du Portugal en mille cinq cent trente ; elle était de type féodal avec liens de vassalité des chefs de province vis-à-vis du roi ; mais, comme bien souvent en Afrique, le pouvoir du roi, absolu et sans appel, était cependant soumis à certaines restrictions, le Roi était au préalable choisi (Ku So : la) au sein de la famille « NKondi Tchiloangu » par les Chefs de clan royal « Tchimongo-Lumbu-Tchinkondi » et investit par le Conseil de Notables de Bwali et les chefs de province.

Le roi était toujours assisté par un conseil de gouvernement (cour royale). Les membres du conseil de gouvernement sont choisis dans le clan royal mais les autres clans du royaume peuvent être également représentés à la Cour : les différents corps de métiers (forgerons, tisserands…), les représentants de chaque province, etc.

« 

Proverbe Loango

MABUMA MA LAKASANA MA MATOBULA MEESU

« Les boules de terre qu’on se lancent finisent par creuver les yeux. »

(Le fait de s’insulter mutuellement peut dégénérer en bagarre et dégrader une relation).

Le fil d’actualités

Makwaanga « tisserins » au petit palais de  Waanda li Bwaali

Makwaanga « tisserins » au petit palais de Waanda li Bwaali

UN SIGNE QUI NE TROMPE PAS Au lendemain de l'installation du Ngaanga Mvuumba Moë Mpaka N'tukuni à Bilala le 12 octobre 2022, il y a eu une migration impromptue des "makwaanga", en français les tisserins ou oiseaux gendarmes, qui jusque-là vivaient dans les arbres du...

Cérémonie d’installation de Sa Majesté Möe Mpaka N’tukuni

Cérémonie d’installation de Sa Majesté Möe Mpaka N’tukuni

Le Conseil des Dignitaires de Bwaali ont installé, le 12 octobre 2022, le Prince sacral François Moë Fouti-Loemba, qui s’est choisi pour nom de règne Moë Mpaka N’tukuni, au Petit Palais de Bilala. Une cérémonie traditionnelle où était conviée en exclusivité sa famille...

Présentation de l’hymne du royaume de Loango

Présentation de l’hymne du royaume de Loango

Mbota sambwaali "sept étoiles" Cet hymne a été conçu et écrit par René Mavoungou Pambou, alias Bowamona Keb’Nitu, mis en musique par le maestro Ballou Canta et le groupe TSHIFUMB’ de Ndji-ndji, la ville océane. Dans cet hymne inédit, il est mis en exergue le...

Moë Mpaka N’tukuni un homme de valeur méprisé à tort !

Moë Mpaka N’tukuni un homme de valeur méprisé à tort !

Pour la gouverne de l'opinion, le Loango ne saurait se résumer à Bwaali et la population de cette localité est loin d'être représentative du Loango. Il sied cependant d'affirmer que Moë Mpaka N’tukuni est serein devant cette puérile agitation et indécente manipulation...

Merci de nous suivre sur les réseaux sociaux

Royaume de Loango

Nous sommes intéressés par vos contributions et votre participation pour son rayonnement.

Joignez-vous à notre Newsletter

 

Suivez-nous

Sur nos réseaux sociaux