Le drapeau du Royaume de Loango

Signification de l’emblème :

Likaanda li kooku lisiimba mbota sambwaali. “

La paume de la main qui tient sept étoiles,” ou “la main aux sept étoiles.”

L’icône illustrant cette devise que porte l’écusson de l’État de Loango représente une main ouverte, paume en avant, au-dessus de laquelle sont disposées en arc de cercle sept étoiles, lesquelles symbolisent les sept provinces (Loandjili, Mampili, Tchilunga, Nga Nkanu, Makangu, Mayombi, Mankugni) de l’État. Le tout étant surmonté d’un python symbolisant la puissance et la force calme.

Toutes ces provinces devaient cependant contribuer de manière indéfectible à la gloire et au rayonnement du Loango. Mais, outre le fait que l’icône dans son ensemble signifiait l’autorité du souverain sur toutes les provinces et caractérisait l’intégrité territoriale et l’intangibilité de cet État. On notera que la main est le symbole le plus prégnant de l’union dans la diversité.

Aussi conscients de la pluralité ethnique – richesse indéniable – et en prévision d’éventuelles frictions intercommunautaires, les ancêtres avaient pressenti la nécessité de jeter les bases d’une coexistence pacifique et de la concorde au sein d’un même État. Il ne saurait être exagéré de poser qu’ici se profilent certaines des caractéristiques de base structurant une nation digne de ce nom, laquelle se veut unie et indivisible. Une nation qui, au demeurant, n’exprime sa quintessence que dans ce facteur singulier d’une histoire commune, d’une même culture et d’une même religion.

Une autre interprétation consiste dans le fait que le monarque du Loango doit être doté des qualités nécessaires et avoir la capacité idoine de diriger le royaume, tant sur le plan temporel que spirituel. C’est ainsi qu’il y a deux étoiles qui représentent les oreilles pour entendre et écouter les divinités, les mânes ainsi que les doléances du peuple ; deux étoiles représentant les yeux pour voir dans le nimbi “le monde parallèle ou mystique” ainsi que la réalité sociale et envisager d’éventuelles solutions quand c’est nécessaire ; deux étoiles représentant les narines pour sentir d’où vient la menace et le danger pour envisager la parade appropriée; une étoile représentant la bouche pour parler et instruire le peuple sur la vision, l’orientation et la direction qu’il envisage pour le royaume.

En fait, au Loango le monarque, suite à une initiation en bonne et due forme au cours d’un périple pré-sacral dans les sept provinces du royaume et dont le point d’orgue était en dehors du royaume, au tshibila “sanctuaire” de Bunzi, (déité suprême du panthéon Kongo) à Banana non loin de Moanda (État de Ngoyo, Kongo central en RD Congo), est investi d’un pouvoir tel que dans l’exercice de la fonction il doit s’investir pleinement dans une double dimension, à savoir métaphysique et temporelle. Pour ce faire, il est non seulement le garant de l’unité et la cohésion au sein du royaume, mais il est tenu d’incarner la prescience, la vision, le dialogue, la défense de l’État, la protection et la préservation de l’intégrité territoriale.

En somme, au regard des redoutables fléaux que sont le l’ethnocentrisme, le tribalisme, le régionalisme, véritables cancer qui gangrène notre société, les congolais feraient mieux de reconsidérer l’histoire du pays pour y puiser de repères qui fondent l’unité et la cohésion nationales, le vivre ensemble et la coexistence pacifique sinon la cohabitation en bonne intelligence.

Bakulu vandu, vandu !
Batu lumooni vandu, vandu !
Miseenga yifwa ! Singaanzi sike mooni !
Si ! Shitshika maambu matoba !
Be n’tume! Bake kokwee !

René MAVOUNGOU PAMBOU

« 

KUVATA SOLA BUNDIKU, KUZABA KUSAKULA MBUUNDU MALENGISI

« Cultiver le champ de l’amitié, c’est savoir se hâter d’arracher la moindre herbe sauvage »

S’il est bon de nouer des relations d’amitié, le plus important réside dans le fait de les préserver.

Le fil d’actualités

Processus électoral du Ngaanga Mvuumba au Royaume de Loango

Processus électoral du Ngaanga Mvuumba au Royaume de Loango

Interrogation légitime des Loango de la Diaspora ! Une table ronde a été organisée par certain.e.s Loango ce vendredi 14 janvier 2022 pour marquer leur interrogation légitime sur la longueur du temps quant à la nomination du futur Roi au Loango. Chères concitoyennes...

Faire-part de décès du Prince Christian Moë FOUTI-LOEMBA

Faire-part de décès du Prince Christian Moë FOUTI-LOEMBA

Les membres du clan princier Kondi li Lwangu ont la profonde douleur de vous faire part du décès de leur frère Christian Moë Fouti-Loemba survenu le mardi 11 janvier 2022 à Pointe-Noire et laisse dans le deuil les siens. Le Prince Christian restera toujours dans nos...

Juin 2020, déclaration des membres du Royaume de Loango

Juin 2020, déclaration des membres du Royaume de Loango

Déclaration du Royaume de Loango de l'éminence d'une proclamation d'indépendance du Royaume de Loango, le 07 juin 2020, par certains compatriotes résidant en France n'ayant pas été mandaté par le Royaume de Loango, par :- Le conseil des Dignitaires de Bwali- La cour...

Dictionnaire Vili-Français

Dictionnaire Vili-Français

Dans la région du Kouilou, sur la bande côtière du Congo-Brazzaville, vit une communauté qui, avec d'autres, a attaché son nom à l'ancien Royaume de Loango : les Vili. A l'instar de la grande majorité des langues africaines, le Vili a un statut de langue orale, d'où...

Mambou Aimée GNALI – L’or des femmes

Mambou Aimée GNALI – L’or des femmes

Un roman salutaire qui prend à bras-le-corps la thématique de l'oppression féminine à travers la dénonciation d'une société patriarcale et du poids de la tribu. Au Congo, le collectif, la perpétuation de la famille et la pérennité des liens, participent des fondements...

Merci de nous suivre sur les réseaux sociaux

Royaume de Loango

Nous sommes intéressés par vos contributions et votre participation pour son rayonnement.

Joignez-vous à notre Newsletter

 

Suivez-nous

Sur nos réseaux sociaux