Reconnaître le port de Loango comme « lieu de mémoire »

Des experts africains, réunis lors d’un colloque sur la traite négrière organisé du 9 au 12 août 2004, par le gouvernement congolais, en collaboration avec l’UNESCO à Pointe-Noire, ont recommandé la reconnaissance du port de Loango, ancien lieu de transit de millions d’esclaves africains vers les Amériques, comme « lieu de mémoire et Patrimoine mondial ».

Selon des statistiques publiées lors du colloque, plus de 2 millions d’esclaves venus du Gabon, de la côte angolaise, de la RD Congo ainsi que du Congo-Brazzaville, ont transité par ce port.

Les frais d’achat et de transport des esclaves, jusqu’aux Amériques, variaient entre 135 et 140 dollars américains pour chaque esclave, revendu à 1.000 dollars par le négrier, précisent ces statistiques.

Convaincus de l’importance qu’a revêtu ce site pendant la période de l’esclavage, les participants au colloque ont recommandé sa reconnaissance comme lieu de mémoire et son inscription sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ils ont également préconisé le développement de recherches prenant en compte le caractère international du site.

Présents à ce colloque, les représentants de l’UNESCO et du Centre international de civilisation Bantu (CICIBA) basé à Libreville, au Gabon, ont promis d’apporter leur appui au projet. Pour Simao Soundula, expert du CICIBA, il est important de soutenir la reconnaissance de Loango comme site de mémoire, car beaucoup de Noirs-Américains et des Caraïbes ont besoin d’archives sur leurs origines.

Outre la question de Loango, les experts africains ont proposé à l’UNESCO, à l’Union africaine et à l’Organisation des États américains, de créer des institutions de recherche et d’enseignement sur la traite négrière et l’esclavage et de former des équipes internationales de chercheurs africains, en vue de rédiger de nouveaux manuels d’Histoire sur l’Afrique et la diaspora.

Le colloque exige également, de la communauté internationale, l’accès à la documentation relative à la traite négrière, la tenue d’une réunion internationale sur le problème que soulève l’enseignement de la traite négrière et de l’esclavage.

« 

Proverbe Loango

KUVAANA TSHIKALU, KUVAANA BISEMU

« Quand on donne le paquet sacré, il faut donner pouvoir. » (Quand on confie des responsabilités à quelqu’un, il faut aussi confier les moyens).

Le fil d’actualités

Makwaanga « tisserins » au petit palais de  Waanda li Bwaali

Makwaanga « tisserins » au petit palais de Waanda li Bwaali

UN SIGNE QUI NE TROMPE PAS Au lendemain de l'installation du Ngaanga Mvuumba Moë Mpaka N'tukuni à Bilala le 12 octobre 2022, il y a eu une migration impromptue des "makwaanga", en français les tisserins ou oiseaux gendarmes, qui jusque-là vivaient dans les arbres du...

Cérémonie d’installation de Sa Majesté Möe Mpaka N’tukuni

Cérémonie d’installation de Sa Majesté Möe Mpaka N’tukuni

Le Conseil des Dignitaires de Bwaali ont installé, le 12 octobre 2022, le Prince sacral François Moë Fouti-Loemba, qui s’est choisi pour nom de règne Moë Mpaka N’tukuni, au Petit Palais de Bilala. Une cérémonie traditionnelle où était conviée en exclusivité sa famille...

Présentation de l’hymne du royaume de Loango

Présentation de l’hymne du royaume de Loango

Mbota sambwaali "sept étoiles" Cet hymne a été conçu et écrit par René Mavoungou Pambou, alias Bowamona Keb’Nitu, mis en musique par le maestro Ballou Canta et le groupe TSHIFUMB’ de Ndji-ndji, la ville océane. Dans cet hymne inédit, il est mis en exergue le...

Moë Mpaka N’tukuni un homme de valeur méprisé à tort !

Moë Mpaka N’tukuni un homme de valeur méprisé à tort !

Pour la gouverne de l'opinion, le Loango ne saurait se résumer à Bwaali et la population de cette localité est loin d'être représentative du Loango. Il sied cependant d'affirmer que Moë Mpaka N’tukuni est serein devant cette puérile agitation et indécente manipulation...

Journée retour aux sources : culture et patrimoine du Kouilou

Journée retour aux sources : culture et patrimoine du Kouilou

Témoignage émouvant de Madame Delphine BAYA, co-organisatrice de l'événement Bonjour, La mini foire de Diosso, la balade culinaire, les élections de Miss "Mam" Diosso-Loango- Matombi 2022 réservée aux femmes de 30 à 60 ans, Miss "Nkak" Diosso-Loango-Matombi 2022...

LE PEUPLE BALUMBU : origines, évolution, culture et traditions

LE PEUPLE BALUMBU : origines, évolution, culture et traditions

Les Lumbu (Loumbou, Balumbu, Baloumbou) vivent au sud-ouest du Gabon et à l’ouest de la République du Congo (Congo Brazzaville), à la frontière entre les deux pays, près de la côte atlantique. On les retrouve principalement dans la savane de Tchibanga au sud de la...

Merci de nous suivre sur les réseaux sociaux

Royaume de Loango

Nous sommes intéressés par vos contributions et votre participation pour son rayonnement.

Joignez-vous à notre Newsletter

 

Suivez-nous

Sur nos réseaux sociaux